Sélectionner une page

ABBADIE Géodésie d’Éthiopie.

↗ 1838 ↘ 1839 ↗ 1840 ↘ 1848

UGS : 0183812-10 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

État de l'article

Langue

Reliure

Tirage

1/200

Signature

Réf. Biblethiophile

Réf. Pankhurst Partie

Première entrée

Sorties temporaires

Entrées successives

Sortie définitive

Description

Synopsis

Malgré l’attrait que le scientifique Antoine d’Abbadie a pour les sciences exactes, l’étude des langues, des religions, des constitutions politiques et législatives et de la littérature lui paraissent tout autant intéressantes. Cela ne l’empêche pas de publier un quart de siècle après son retour en France le résultat de ses observations géographiques. Son introduction contient un résumé de son voyage.

En 1837, Antoine rejoint son frère Arnauld en Egypte. Ils débarquent à Massaoua que le 17 février 1838. Il leur faudra plus de 3 mois pour atteindre Gondar et pour qu’Antoine réalise qu’un retour en France est nécessaire pour chercher de nouveaux instruments de mesure. Début 1839, il est de retour en France alors que son frère poursuit l’exploration de l’Ethiopie. Une année plus tard, Antoine essaie de le rejoindre au Gojjam mais doit rebrousser chemin vers la Mer Rouge où il se blesse à l’œil. Son ophtalmie l’oblige à se rendre au Caire. C’est en passant par Aden, Berbera, Tadjurra qu’il parvient finalement à Adua. Le 25 juin 1842, il est à Gondar, en fin d’année à Lalibela et juillet 1843 dans l’Inarya. De cette région, il a la chance de se rendre dans le Kaffa pour 11 jours. Il quitte l’Inarya le 3 mars 1844, se rend à la Mer Rouge. Mars de l’année suivante, il quitte le Bamgemdir pour retourner dans l’Inarya pour une durée de 19 mois. Fin 1847, il est à Gondar, qu’il quitte début 1848. C’est la fin de cette année qui le voit embarquer à Massaoua et atteindre le Caire.

En 1859 paraît un résumé de ses travaux, publié à seulement 100 exemplaires. Ensuite, c’est sous forme de fascicules qu’il paraîtra. Il faut encore attendre 14 ans pour voir paraître l’ouvrage complet. Il faut préciser que le papier en Ethiopie est une denrée rare et qu’Antoine emploie une plaque de porcelaine pour ses brouillons et que ses calculs sont consignés dans 3 volumes manuscrits qu’il porte sur lui. L’écriture est tellement fine, qu’à son retour en France, elle doit être retranscrite avant de pouvoir être exploitée.

Le plan de l’ouvrage se compose de :

Introduction ; Instruments employés ; Calculé du temps ; Latitude ; Longitudes par observations de la lune ; altitudes hypsométriques ; Bases par le son ; Azimuts et apozénits ; Tour d’horizon ; Quelques formules de géodésie ; Altitudes relatives ; Tracé des cartes ;  Constructions des cartes ; Coordonnées absolues ; Histoire des cartes ; Résidu des relèvements ; Journées de route ; Liste des positions ; Planches ; dix cartes.

Les 11 cartes et les 10 planche se présentent comme suit :

Pl. 1.     Vase pour observer l’eau bouillante.

Pl. 2.     Trousse de voyage

Pl. 3.     Profils en panoramas de quelques chaines de montagnes en Ethiopie. Profils de signaux (voir tour d’horizon 6… 41). Double page.

Pl. 4.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 41 … 93).

Pl. 5.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 94 … 139).

Pl. 6.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 141 … 184).

Pl. 7.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 185 … 224).

Pl. 8.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 225 … 256).

Pl. 9.     Profils de signaux (voir tour d’horizon 257 … 293).

Pl. 10.   Profils de signaux (voir tour d’horizon 294 … 325).

Ethiopie Carte N°. 1       Akala Guzay et Samhar, Paris, 1869.

Ethiopie Carte N°. 2       Tigray, Paris, 1868. Encarté : Aksum et Addi Abun.

Ethiopie Carte N°. 3       Simien et Zimbila, Paris, 1867.

Ethiopie Carte N°. 4       Damyia et Lasta, Paris, 1866. Encarté : Gondar et Environs.

Ethiopie Carte N°. 5       Awawa et Bagemidir, Paris, 1865.

Ethiopie Carte N°. 6       Gojjam et Damot, Paris, 1865.

Ethiopie Carte N°. 7       Gambo et Darrabe, Paris, 1864.

Ethiopie Carte N°. 8       Caw et Rare, Paris, 1864.

Ethiopie Carte N°. 9       Inarya et pays limitrophes, Paris, 1862.

Ethiopie Carte N°. 10     Frontière septentrionale, Paris, 1862.

Carte des principaux triangles de la géodésie expéditive exécutée en Ethiopie, Paris. 1869.

 

 

Les études éthiopiennes n’ont pas su exploiter le matériel ramené par les frères d’Abbadie. L’Encyclopaedia Aethiopica, sous la plume de Thomas Zitelmann regroupe les deux frères dans une seule entrée dont un tiers concerne leur séjour et les connaissances qu’ils ramènent. L’auteur de l’article n’a estimé utile de mentionner le présent ouvrage dans ses sources. Même si Henze est un bibliographe généraliste, il est beaucoup plus complet de l’EAe.

Henze, p.1 ; Fumagalli : 592, raro ; Numa Broc : p. 1

Biblethiophile, 10.06.2019