Sélectionner une page

BÜCHLER La colonia italiana in Abissinia

↗ 1867 (03) ↘ 1867 (10)

UGS : 0186703 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

État de l'article

Langue

Reliure

Réf. Biblethiophile

Réf. Pankhurst Partie

Première entrée

Sortie définitive

Description

Notes

Les informations concernant Gustavo Büchler sont rares. L’Encyclopaedia Aethiopica ignore l’existence de ce voyage ; Henz ne le mentionne pas non plus. Fumagalli est plus fiable et consacre le n°1864 au voyageur italien. Plus surprenant est que Puglisi l’ait manqué et que Gian Carlo Stella ne l’ait pas listé dans la richissime Bibliotheca Africana.

Le 22 février 1867, le colonel Gustavo Büchler est à Suez, accompagné du père lazariste piémontais Stella, de l’Abum Goithana Johanes, d’un autre piémontais Q. M. Colombo et d’un Espagnol dénommé Glaudios Breanzon. Büchler débarque à Massaoua au mois de mars et accompagne le père Stella dans sa tentative de créer une colonie agricole italienne dans le pays des Bogos. L’entreprise sera vouée à l’échec quelques années plus tard en raison des nombreux événements contemporains : la politique déroutante de Munzinger, le débarquement de l’armée britannique à Zula, les prétentions territoriales italiennes, la dépendance des missionnaires lazaristes du gouvernement français. Wolbert Smidt résume remarquablement la situation dans l’Encyclopaedia Aethiopica, sous l’article Bilin History, t1, p. 586-588.

Le 5 octobre 1867, Büchler est à Massaoua, découvrant le débarquement des Britanniques une semaine plus à Zula aux côtés de Munzinger qui est encore, à ce moment-là consul britannique. Le 25 octobre 1867, Büchler quitte Massaoua et retourne en Italie.

Biblethiophile, 03.10.2021