Sélectionner une page

DIDIER (4 tomes de son voyage en Orient)

↗ 1854 (03) Suakin ↘ 1854 (07) Le Caire. Il ne pénètre pas en Abyssinie.

UGS : 0185403 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

État de l'article

Langue

Reliure

Réf. Biblethiophile

Réf. Henze

Première entrée

Sortie définitive

Description

Synopsis

Quatre livres contenant la relation de voyage de Charles Didier, écrivain, poète et voyageur suisse en Egypte, Arabie et Soudan. L’auteur souffre pendant tout son voyage d’un épanchement sous-rétinien avec décollement de la rétine ce qui le gêne à maintes reprises sans toutefois l’empêcher d’écrire quotidiennement ou de dicter. Le voyageur quitte le Caire le 16 janvier 1854, en compagnie d’un Anglais dont il ne dévoilera pas l’identité. Sur le chemin vers Djeddah, il rencontre Richard Francis Burton qui se rend à Suez pour s’embarquer pour Bombay. Le premier tome, Séjour chez le Grand-Chérif de la Mekke, se termine par la rencontre du Grand-Chérif de la Mekke à Taïf. On notera que Genevois assiste à l’enterrement de Rochet d’Héricourt, qu’il critique sans grand ménagement. Le 11 mars 1854, il s’embarque pour Suakin. Le récit se poursuit dans le deuxième tome intitulé Cinquante jours au désert et suit l’itinéraire Suakin, Kassala, Khartoum. Hormis les commerçants grecs, on peut relever la rencontre de Plowden qui est alors Consul britannique à Massaoua et la présence de Stella. Le 29 avril 1854, il atteint Khartoum qui n’est décrit que dans le troisième tome, 500 lieues sur le Nil et y côtoie, entre autres, Heuglin, explorateur Consul d’Autriche. Début mai, il quitte Khartoum, visite Méroé, s’arrête à Berber et abandonne le Nil à Abou Hamed pour traverser le désert. Il retrouve le Nil à Korosko, un village de nos jours disparu sous le Lac Nasser. Suivent les visites de monuments égyptiens et l’arrivée au Caire le 18 juillet 1854. Deux ans après la publication du troisième tome, Charles Didier publie Les Nuits du Caire qui doit être lu après les précédents mais qui relate sa découverte du Caire avant le départ pour l’Arabie.

Biblethiophile, 10.08.2019