[KALEB, ELESBAAN] PEREIRA DE SANTA ANNA Os Dous Atlantes da Ethiopia

↗ ↘ VIe siècle

UGS : 0050000 Catégorie :

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

Signature

État de l'article

Langue

Réf. Biblethiophile

Réf. Pankhurst Partie

Première entrée

Sortie définitive

Description

Kaleb, connu aussi sous le nom d’Ella Asbeha, est un roi d’Aksoum dont le règne se situe dans première moitié du VIème siècle. Il a été un opposant au judaïsme Himyarite et suite au massacre de Najran, il mena une expédition punitive au sud de la Péninsule arabique. Son image de sauveur de la chrétienté est à l’origine de sa canonisation par l’Eglise catholique au XVIème siècle sous le nom de Saint Elesbaan[1]. Au XVIIIème siècle, son image est reprise par les artistes baroques portugais dans le thème du triomphe de l’Eglise sur la Synagogue. Pedro Paez est le premier à mentionner le souverain aksoumite dans sa « História da Etiopià ». Manoel Almeida, quant à lui, utilise les sources éthiopiennes pour rédiger la chronique du roi insérée dans son ouvrage « Historia Aethiopica ». C’est le Carmélite brésilien José Pereira de Santana qui reconnaît définitivement Kaleb et lui dédie une hagiographie en deux volumes.

Biblethiophile, 22.08.2020

[1] Cf. Jean-François Faü, « De la sainteté de Kaleb Ella Asbeha dans l’iconographie baroque portugaise », Aethiopica 18 (2015), p. 7-21.