Sélectionner une page

MARTINI (Sebastiano) La questione affricana.

↗ 1876 (06) ↘ 1876 (07) ↗ 1877 (04) ↘ 1877(10) ↗ 1879 (04) ↘ 1881 (02)

UGS : 0187904-1 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

Langue

Reliure

Première entrée

Entrées successives

,

Sorties temporaires

,

Sortie définitive

Description

Notes

Sebastiano Martini participe à l’expédition aux lacs équatoriaux organisée par la Société de géographie italienne dont fait partie Antinori et Chiarini[1]. En juillet 1876, un mois après avoir quitté Zeila pour le Choa, il rentre en Italie pour s’équiper. En avril 1877, il est de retour à Zeila avec Cecchi mais ne peut quitter la côte avec une caravane de 120 chameaux qu’au mois de mai. Il retrouve ses compagnons sans s’éterniser avant de reprendre la route avec la mission d’acheter des armes pour Ménélik, au mois d’octobre. Le 20 avril 1879, il est une troisième fois à Zeila, accompagné cette fois-ci d’Antonelli et Giulietti. Ce dernier se sépare des deux autres au mois de novembre pour suivre sa propre route. Martini atteint le Choa le 22 novembre 1879 et y restera jusqu’à ce qu’il soit contraint d’abandonner l’expédition en février 1881.

Biblethiophile, 13.02.2022

[1] Puglisi, Chi e’? dell’ Eritrea 1952. Dizionario biografico con una cronologia, p. 196.