Sélectionner une page

RIVOYRE Aux Pays du Soudan

↗  ↘ ~1868

UGS : 0186699 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

Titre

Éditeur

Lieu d'édition

Année d'édition

Description

Langue

Réf. Biblethiophile

Réf. Pankhurst Partie

Réf. Fumagalli

Réf. Numa Broc

Description

Synopsis

Denis de Rivoyre (1837-1907) a rendu compte de son séjour de 13 mois en Abyssinie dans son précédent ouvrage intitulé « Mer Rouge et Abyssinie » paru en 1880. Dans ce nouvel opus, Denis de Rivoyre relate son expédition vers Keren et Souakim. Il rejoint la mission des Bogos en 5 jours, accompagné du Prêtre Delmonte, du vice-consul de France, Munzinger et d’un prélat que l’on découvre, à la fin de livre, être Mgr Bel. Entre quelques légendes locales, il affirme être, à Keren, le témoin de mariage de Munzinger avec une femme indigène que Mgr Bel bénit. Une référence à Abba Emmanetou, ancien ambassadeur de Négoussie en France est faite ainsi qu’à un Français, Général X, qui aurait ébauché un établissement, à la fois militaire et agricole, à Kouffit. Le retour de l’auteur à Moukoulli est quelque mois avant la mort de Mgr Bel.

Le témoignage de Denis de Rivoyre n’est pas ancré dans le temps, noir sur blanc. La littérature apporte quelques bornes chronologiques :

1854                Munzinger s’installe à Keren (cf. EAE)

1861-avant       Munzinger se marie avec une femme indigène (Keller-Zschokke, p. 9)                 

1864                 Munzinger devient vice-consul britannique (cf. EAE)

1866-avril         Mgr Bel arrive à Massawa (cf. Eshete Aleme, p.1)

1866-juillet        De retour d’Europe, Massaia rencontre Mgr Bel (cf. Abba Antonios Alberto)

1866-octobre     Mgr Bel baptise des Galas dont Denis de Rivoyre dit avoir accepté être le parrain (cf. Abba Antonios Alberto et Rivoyre : Mer rouge et Abyssinie)

1868-mars        Mgr Bel meurt à Alexandrie (cf. EAE, Baeteman : croquis noir, Eshete Aleme penche pour mars 1869)

1868                 après l’expédition britannique en Abyssinie, Munzinger devient vice-consul de France (cf. EAE)

1868-septembre            Abba Emmanetou attente à la vie de Munzinger.

1871                 Munzinger entre au service de l’Egypte comme gouverneur de Massawa et bey.

 

A partir du titre que porte Munzinger, on peut en déduire que le terminus post quem est le deuxième semestre 1868. Or d’après l’EAE, Mgr Bel est déjà mort. Autrement formulé, Munzinger ne peut pas avoir cotoyer Mgr. Bel en tant que vice-consul français. Cependant, Eshete Aleme n’est pas d’accord avec l’EAE et date la mort de Mgr Bel une année plus tard ce qui placerait le récit de Denis de Rivoyre à la fin de l’année 1868, au plus tard tout début 1869. On relèvera que sous la plume de Kevin O’Mahoney, l’article de l’EAE prête à confusion : on y affirme que Mgr. Bel a été appointé « vicaire apostolique du vicariat d’Abyssinie » en octobre 1865 et que son vicariat à durée 4 ans. La somme ne donne pas 1868 mais bien 1869. Quant au mariage de Munzinger, il se peut que ce dernier ait contracté avant 1861 un mariage traditionnel et que, aux dires de Denis de Rivoyre, Mgr Bel ait confirmé l’union au sein de l’église catholique.

Biblethiophile, 07-01-2018

type: voyage de géographie et de moeurs, fait sur le dos de mulet

date: sans date

dest.: Soudan/Abyssinie

forme: autobiogr.

itin.: Massaouah – Moukoullo – à travers le Samhar – Um-Guera – plaine d’Azuz – Azuz – Kousserett – Gaba – vallée

de Maldi – prieure de Debré-Sina – Ela-Berett – plateau des Bogos – Keren – le long du Barea – Guedena – Alguede

– Souakim – Kouffit – Debré-Salé – Keren – traversée de l’Ansaba – Mahabar – plaine d’Aïn-Bala – Gueleb – plaine d’Azuz – Moukoullo

Source :Dorothee Baxmann et Michael Heintze sous la direction de Friedrich Wolfzettel, Répertoire chronologique et thématique du récit de voyage de langue française au XIXe siècle, Johann Wolfgang Goethe-Universität Frankfurt am Main, 2004.