Sélectionner une page

Antonio Baldissera

UGS : 9188711-1 Catégorie :

Description

↗ 1887 ↘ 1889 (12) ↗ 1896 (03) ↘ ?

En 1887, Baldissera commande à Massaoua une brigade envoyée après la défaite de Dogali[1]. L’année suivante, il est gouverneur général, civil et militaire. Après la mort du negusä nägäst Yohannes IV, il occupe Asmara et installe son quartier général dans la résidence du ras Alula. A l’image plus tard de Baratieri, Baldissera ne supporte par la politique double pratiquée par Rome. Il demande son rapatriement, l’obtient en 1889[2]. Son successeur, Alessandro Baldassare Orero, prend ses fonctions le 20 décembre. La seconde nomination de Baldissera comme gouverneur de l’Erythrée a lieu peu de temps avant la bataille d’Adua, sans que le général Baratieri n’en soit informé. Le 5 mars 1896, quatre jours après la débâcle de l’armée italienne, à Asmara, Baratieri remet le commandement à Baldissera. Le nouveau gouverneur mène des opérations militaires qui peuvent se diviser en quatre phases :

  • 1ère phase, mois de mars : rassemblement et réorganisation des forces défensives autour d’Asmara et Ghinda.
  • 2ème phase, mois d’avril : déplacement de la ligne Asmara-Ghinda vers Mai-Serai-Adi-Caié.
  • 3ème phase, de fin avril au 20 mai : mouvement en direction d’Adigrat pour délivrer la garnison de ce fort et démonstration vers Adoua.
  • 4ème phase, du 20 mai à début juin : Repli sur Adi-Caié et rapatriement du gros du corps d’opération.

La traduction française du rapport de Baldissera se compose comment suit :

  • Rapport du lieutenant-général Baldissera […], pp. 5-40.
  • Pièces justificatives, pp. 41-53.
  • Annexe n° 1. Documents sur Kassala, pp. 54-122.
  • Annexe n° 2. Documents sur Adigrat, pp. 123-171.
  • Annexe n° 3. Considérations sur le service de l’Intendance par le lieutenant-colonel Ripamonti […], pp. 171-194.

 

Biblethiophile, 21.01.2022

[1] Encyclopaedia aethiopica, tome 1, p. 458.

[2] https://it.wikipedia.org/wiki/Baldassarre_Orero