Alämayyähu Tewodros

Le prince éthiopien exilé.

Alämayyähu Tewodros (1860-1879)[1] est le fils de Tewodros II. En 1868, l’armée britannique, sous la direction de Sir Robert Napier, entre en Éthiopie pour libérer les otages retenus par l’empereur. L’objectif est atteint alors que Tewodros met fin à ses jours. Alämayyähu est emmené en Angleterre sous la tutelle du capitaine Speedy (Charles Tristram Sawyer Speedy). Il meurt en 1879, à l’âge de 19 ans et repose au Château de Windsor.

Le nombre de photos d’Alämayyähu est limité ce qui n’empêche pas les découvertes de portraits inédits.

Quant à son nom, il répond à toutes les fantaisies : Alamayu  alemayu  alamaio  alemaio  almaya  almaya  allumayu  alamayuhu  alemayuhu  alamayou  alemayou  alamayehu  alemayehu.

En attendant une véritable biographie, tournez-vous vers sa page wikipedia Prince Alemayehu .

Biblethiophile, 23.07.2019, màj 24.09.2022, màj 26.06.2024.

[1] Encyclopaedia Aethiopica, tome 1, Sven Rubenson annonce sa naissance en 1860 alors que la page anglophone de Wikipedia le fait naître très exactement le 23 avril 1861.